Friday, March 8, 2013

Qu'est-ce que la CITES? Pourquoi est-il important?



La CITES est l'acronyme de "Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages" C'est un traité, composé de 178 pays, qui a été crée en réponse à une résolution rédigée par l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN).

Le but de la CITES est de déterminer les réglementations commerciales internationales. Elle est destinée à assurer que le commerce international ne menace pas la survie de toute plante ou animal. Environ 33.000 espèces tombent dans l'escarcelle de la protection de la CITES, environ 5.000 de ces espèces sont des animaux. Les espèces proposées sont examinées et les pays membres doivent voter si ils aimeraient mettre l'espèce dans une des trois annexes (annexe I, l'annexe II ou à l'Annexe III) chaque annexe reflète un niveau différent de danger et propose des sanctions qui devraient être pris en considération pour les animaux cette catégorie.

 Les choix d'annexes appropriées pour les espèces proposées sont décidées lors de la Conférence des Parties (CdP) qui a lieu environ tous les trois ans. Lors de cette réunion, la flore et la faune peuvent être ajoutés aux annexes, promus, rétrogradés ou supprimés. La catégorie dans laquelle l'espèce est placée déterminera la protection internationale qui lui sera accordé.

Les pays membres de la convention sont tenus de respecter les lois créées par consensus de la CITES. Le malentendu commun est que la CITES ne soit qu' une réunion de conservation. Alors que les ONG nationales et internationales peuvent demander à participer, les membres votants sont délégués et envoyés par leur pays pour représenter les intérêts nationaux de ce pays membre. Si l'animal ou la plante proposé pour des sanctions représente une source de revenus élevés ou si le spécimen est fortement importé dans le pays membre, les délégués peuvent être chargés de voter contre les sanctions de protection.

 La 16e réunion de la Conférence des Parties à la CITES a lieu lors de la rédaction de ce blog. Elle se déroule à Bangkok, Thaïlande, du 3 au 14 mars. L'intêret majeur de Sea Save Foundation est devoir ajouter la proposition pour les requins-marteau halicorne, grands requins- marteaux, requins-taupes communs et les raies manta à l'Annexe II. Ce serait en même temps permettre une plus grande attention et protection de ces espèces et permettrait également aux scientifiques de recueillir des données plus fiables sur le nombre de requins et leur répartition.

Les arguments actuels avancés contre cette proposition sont les suivants:

 a) les données recueillies ne permettent pas un argument convaincant,

 b) il serait trop difficile pour les agents des douanes de distinguer les ailerons des espèces protégées par rapport aux ailerons des espèces non protégées. Ces requêtes ont été clairement abordée par les scientifiques sur place.

Merci Fabienne Rossier pour la traduction de ce blog.

No comments:

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.